La pratique de Noemie Goldberg/Nogold est une recherche polymorphe par exploration et expérimentation. Il ne s'agit pas pour elle de faire des œuvres, mais plutôt d'offrir des propositions performatives et des expériences sensibles singulières et éphémères.

 

Avec ses « capteurs d’espace » ou space catchers, Nogold vise à faire expérimenter au public la dimension plastique et multidimensionnelle de l'espace et du monde. Travaillant directement sur le lieu, sans atelier, son art immersif intervient in situ d'une ville à l'autre, d'un lieu sur l'autre (Bénin, Groenland, Belgique, Brésil, Bulgarie,...), mais aussi chez les particuliers et dans leur vie.

 

Artiste "out of the box", elle explore la réalité du monde à même ses volumes, ses lumières et à travers la rencontre avec  les gens et les lieux. A ce titre, elle s'implique dans une démarche d'ouverture des champs (groupes de philosophie, rencontres transversales,..), voyage pour rencontrer les singularités du monde (touaregs du Mali, musiciens de Cotonou, collagistes de Rio,...), pratique la méditation, et explore des pistes inusuelles. ​Artiste-chercheur, Noemie Goldberg/NoGold travaille l'espace, les espaces, créant in situ de véritables pièges multidimensionnels pour nous ouvrir à la dimension dédaléenne de l'espace.

x Master en Dessin (ArBA-Esa)  et Master en  Droit (Université Libre de Bruxelles) x Belgo-française, vit et travaille à Bruxelles